Mandrake : une technologie de la NSA pour une bonne sécurité mobile

La NSA veut identifier les propriétaires des Smartphones grâce à la manière dont ils glissent l’écran tactile pour le déverrouiller…

Mandrake : une technologie de sécurité mobile

 

Pour une bonne sécurité mobile, la NSA veut identifier les propriétaires des Smartphones grâce à la manière dont ils glissent l’écran tactile pour le déverrouiller …

 

 

L’Agence  Nationale de Sécurité (NSA) considère que le lecteur d’empreintes digitales sur votre Smartphone n’est pas assez sécurisé, ce qui dit que le domaine de la sécurité mobile est encore en cours de développement.

Lockheed Martin créateur de cette fonctionnalité a confirmé qu’un système d’identification qui vérifie – qui vous êtes – en se basant sur la façon dont vous glissez votre doigt sur l’écran est l’intelligence envisagée.

 

Les facteurs biométriques mesurées par la technologie de Lockheed, surnommé « Mandrake », sont la vitesse, l’accélération et la courbe des coups d’un individu.

On peut constater même si vous dessinez à grands coups rapides ou si vous avez une tendance à être prudent.

Étant donné qu’il est possible d’avoir de  fausses empreintes digitales, l’authentification basée sur les gestes est  le meilleur moyen de prouver qu’il s’agit de la bonne personne.  « Personne d’autre n’a les mêmes traits », a déclaré John Mears, membre senior à Lockheed informatiques.

«Les gens peuvent contrefaire votre écriture en deux dimensions, mais ils ne peuvent pas le faire  en trois ou quatre dimensions » L’idée est inspirée d’un système de sécurité royale.

 

Dans le cadre d’un projet visant à développer des systèmes de sécurité mobile physiques externes pour le Pentagone, l’Armée de l’Air a acquis un « système de vérification automatique de l’écriture », selon un résumé de la recherche.

 

La technique requière deux formes d’identifications : 

 » Un individu désirant accéder à  une zone de contrôle arrive au point de contrôle d’entrée  » et tape un numéro d’identification à 4 chiffres  » à travers un clavier  « .

Ensuite, le système demande à l’utilisateur de mieux prouver l’identité à travers l’écriture. Ceci au  gribouillage de l’individu en temps réel contre une  » pression par rapport à l’historique du temps d’une signature  » indique l’étude.

 

 

Facebook Comments
ikram.bht

ikram.bht

Actuellement Ingénieur commercial Junior à Shoppeos Maroc.
J’ai travaillé en tant que Rédactrice Web à Web-hobbies. C’était une énorme opportunité pour moi .Une entreprise de valeur,un personnel sérieux ,motivé et motivant .J’ai beaucoup appris au cours de ma mission au sein de l’équipe. Merci à l’équipe Web-hobbies… Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *